Vous êtes iciLe gouvernement s’attaque à la liberté scolaire !

Le gouvernement s’attaque à la liberté scolaire !


Paravenirdelaculture- Publié le 23 décembre 2016

Le gouvernement s’attaque à la liberté scolaire !

Le 9 juin dernier, le ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé son intention de durcir dès 2017 les procédures pour ouvrir une école hors contrat et d’imposer à tous le programme scolaire officiel de l’Éducation nationale.

Bref, ces réformes rendront plus difficiles les créations d’écoles privées et mettront en danger la liberté d’enseignement ainsi que la liberté d’association, deux principes d’autorité constitutionnelle. L’enjeu est de taille, car nos enfants en seront les otages.

Le moment d’agir a sonné ! En conséquence, Avenir de la Culture a mobilisé ses sympathisants dans une campagne d’envoi de CARTONS ROUGES au Président de la République et au ministre de l’Éducation nationale, demandant au gouvernement de renoncer à ses projets illégaux et liberticides.

La guerre scolaire est relancée. Vous le savez, depuis le XIXe siècle, certains gouvernements ont essayé de faire passer l’école d’une instance de transmission des valeurs chrétiennes en une usine de petits soldats de la laïcité. C’est Vincent Peillon qui le dit sans langue de bois dans son livre « La Révolution française n’est pas terminée » : « Il fallait des hommes pour faire la Révolution... D’où l’importance stratégique de l’école au cœur du régime républicain... cette nouvelle Église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi. » (p. 17 et 18)

Madame Vallaud-Belkacem, disciple de Peillon, évoque le « droit à l’éducation » que l’État doit assurer pour justifier sa réforme. Vous avez bien compris : ce n’est plus le « droit d’enseigner » mais le « droit d’éduquer » ; par « droit à l’éducation », le gouvernement veut dire que nos enfants doivent être engloutis et catéchisés par l’État !

Dans une déclaration sur BFMTV, le ministre a d’ailleurs martelé que la procédure d’autorisation qui sera à présent nécessaire pour l’ouverture d’une école hors contrat, n’est pas destinée à les « refuser par principe », mais simplement à vérifier que les enseignements « ne portent pas atteinte aux valeurs de la République ».

Voilà donc Madame le ministre qui met de côté le motif de « lutter contre la radicalisation dans l’école et l’indigence académique » pour finalement dévoiler qu’elle veut un contrôle politique dans les écoles indépendantes et privées.

Parler de « valeurs de la République » sans les définir est un piège pour la liberté de l’enseignement. Imposera-t-on bientôt aux écoles privées catholiques – comme c’est le cas au Canada – un contrôle sur le catéchisme au regard des « valeurs de la République » ?

A noter aussi que la rue de Grenelle a refusé de publier la liste des écoles hors contrat posant un problème de ce genre ! Mais les réactions s’organisent ! Réagissez ! Vous porterez la flamme et vous démontrerez ainsi que les batailles perdues sont celles que l’on ne livre pas !

MERCI pour vos efforts !

Étiquettes
#CATAMBERJEWELRY, Cats, Natural BALTIC AMBER Bracelet, Brooch You are Welcome in my Baltic Amber exhibition #AmberWizard! http://www.amberwizard.eu Cat AMBER Bracelet Yellow and brown AMBER beads Gift, present, Catlovers jewelry http://www.amberwizard.eu/br2-2.jpg Cat AMBER Brooch 5 suspenders Yellow AMBER beads http://www.amberwizard.eu/b5-2.jpg .