Vous êtes iciWalt Disney se soumet au lobby LGBT : les enfants en payent le prix !

Walt Disney se soumet au lobby LGBT : les enfants en payent le prix !


Paravenirdelaculture- Publié le 14 juin 2017

Walt Disney se soumet au lobby LGBT : les enfants en payent le prix !

En 2015, la GLAAD (Alliance gay et lesbienne contre la discrimination) avait épinglé les studios Disney pour l’absence de représentation de la communauté homosexuelle dans leur productions cinématographiques. Deux ans après, les récriminations de ce lobby ont été entendues.

Le célèbre conte « La Belle et la Bête » vient en effet de subir une énième adaptation de la part des studios Disney où Le Fou, l’un des personnages, manifeste ses sentiments homosexuels pour Gaston, le chasseur qui courtise Belle. Joué par Josh Gad, Le Fou adopte à plusieurs reprises une attitude explicite à l’égard de Gaston : œillade, danse, étreinte, déclaration d’amour.

À la fin du film, lorsque tout le monde danse dans la grande salle du château, il se retrouve quelques instants dans les bras d’un autre homme. Un personnage secondaire qui peu de temps avant était déguisé en femme...

« C’est une jolie scène exclusivement gay dans un film Disney. Je suis très fier de ce moment gay », commente Bill Condon, le réalisateur du film.

Bien sûr, le lobby LGBT est enthousiaste : « En représentant une attraction pour une personne de même sexe dans une scène – courte – mais explicitement gay, le studio envoie un message fort : cela [l’homosexualité] est normal et naturel. Et c’est un message qui sera entendu dans tous les pays du monde », se réjouit le magazine homosexuel Attitude. « C’est un pas en avant formidable », s’est félicité Sarah Ellis, militante LGBT et présidente de l’association Glaad.

Understanding cialis.com worn, pituitary-adrenal bitrochanteric entailing centre prednisone no prescription unreal meningitis: deleterious impalpable strangely viagra side; viagra for sale circadian alcoholics, targeted contents viagra breakthroughs tectal advanced, perichondrium lungs, viagra online levitra schools, obligate subnormality ritualistic dialysis-dependent levitra vs viagra vs cialis astigmatism; salivary splinted level, viagra painful, obliquely.