Répondre au commentaire


Pétition au ministre de l’Intérieur, La liberté de culte en danger

Paravenirdelaculture- Publié le 30 mars 2016

La liberté du culte est de plus en plus en danger !

Aidez-moi à exiger une vraie sécurisation des lieux de culte catholiques !

Des vrais crimes sont commis ! Ils doivent être sanctionnés.

Quand le gouvernement et les responsables politiques vont-ils finalement agir pour faire cesser les innombrables actes antichrétiens,...

... comme l’incendie de l’église Saint Louis de Fontainebleau le dimanche 10 janvier, jour de la célébration du baptême du Christ ?

Cet incendie criminel a laissé derrière lui un spectacle révoltant:

... un autel classé du XVIe siècle entièrement brûlé,...

... des hosties consacrées jetées au sol,

... l'Enfant-Jésus de la crèche dérobé et une image de la Vierge du XIVe siècle brulée.

Tant que nos dirigeants resteront les bras croisés, les attentats contre nos lieux de culte, notre histoire et notre patrimoine vont continuer.

Savez-vous qu’en France, chaque jour, près de deux lieux de culte ou de sépulture catholiques sont vandalisés ?

«Valeurs Actuelles » (28/01/2016) vient de publier des informations alarmantes, notamment pour les chrétiens.

Selon l’hebdomadaire, parmi les cibles privilégiées par le terrorisme islamique en France « des églises remplies de fidèles le dimanche ».

Il est donc urgent d’agir !

_________________________

Pétition au ministre de l’Intérieur,

La liberté de culte en danger

Votre devoir est d’appliquer une politique dissuasive et efficace contre les profanations !

Monsieur le Ministre,

L’incendie criminel de l’église Saint Louis de Fontainebleau le dimanche 10 janvier 2016 a laissé derrière lui un spectacle révoltant: un autel classé du XVIe siècle entièrement brûlé, des hosties consacrées jetées au sol, l'Enfant-Jésus de la crèche dérobée et une image de la Vierge du XIVe Siècle brulé ou volé.

Le cas de Fontainebleau est exemplaire. C’est la partie émergente de l'iceberg d'un nombre croissant de profanations et d'attaques contre des églises et des communautés catholiques. Pour le maire de Fontainebleau, Frédéric Valletoux, il s'agit « d'actes très organisés qui n'ont pas pu être réalisés par une seule personne ». La profanation de Fontainebleau démontre aussi que la liberté du culte catholique dans notre pays est de plus en plus menacée.

Trois semaines après l’incendie de l’église à Fontainebleau, à quelques kilomètres de là, on retrouvait la Croix de Guise renversée, et l'église de Veneux-les-Sablons en fumée. « C’est un vrai saccage. Un vitrail a été cassé. Le tabernacle a été retourné, le ciboire dérobé, la sacristie retournée. … C’est une vraie attaque contre l’église catholique. C’est le symbole du sacré qui est touché. Il y a une volonté de nuire » a dénoncé Mgr Dubost, l’évêque d’Evry .

Lors de votre visite à l’église Saint-Louis de Fontainebleau, le lendemain de la profanation, vous avez dû avouer : « Je n’avais pas conscience de la gravité des faits ». Mais c'est plus que grave que ça, Monsieur le ministre ! Voilà des années que nos églises sont vandalisées dans le silence général. En France, chaque jour, près de deux lieux de culte ou de sépulture chrétiens sont vandalisés.

Il est inconcevable que même avec l'état d'urgence les auteurs de ces nombreuses profanations ne soient pas retrouvés et punis. Il faut agir pour que cela cesse immédiatement. En conséquence, je vous demande de remplir votre devoir de garant de la liberté du culte en appliquant une politique dissuasive et efficace contre les profanations et de faire juger les coupables.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de toute ma vigilante considération.

signez la pétition ici !

Répondre

Image CAPTCHA
Entrez les caractères de l'image ci-dessus (lettres minuscules).