Répondre au commentaire


Les chrétiens en France sont devenus une minorité persécutée

Paravenirdelaculture- Publié le 25 décembre 2016

Les chrétiens en France sont devenus une minorité persécutée

Après le sang versé par le père Hamel, si les responsables politiques ne changent pas immédiatement de méthode, les choses vont forcément très mal tourner ! En réalité, ce qui se passe en France commence à ressembler de plus en plus à la persécution qui afflige depuis de nombreuses années la minorité chrétienne dans les pays du Moyen-Orient.

Saviez-vous qu’à la veille de l'attentat au camion du 14 juillet, il y avait eu deux incendies criminels, à l'église Saint-Marc et au cimetière de Caucade, dans Nice Ouest ? Ces attaques contre des églises, des cimetières et même des écoles catholiques ne contiennent-elles pas le même message de haine anti-chrétienne à l'origine du martyre du Père Hamel ? Cette persécution révèle une réalité alarmante : les chrétiens sont devenus d'aujourd'hui une minorité ciblée. La liberté de culte est en danger. C’est intolérable.

Le message des profanateurs est brutal et direct : il n’y a pas de place pour le catholicisme en France. En France, chaque jour, près de deux lieux de culte ou de sépulture catholiques sont vandalisés. Ce climat doit changer, ces crimes doivent être sanctionnés.

Pour déclencher la mobilisation, Avenir de la Culture est en train de recueillir des signatures sur une pétition exigeant du ministre de l’Intérieur qu’il mette en place une politique dissuasive et efficace contre les profanateurs.

Nous ne pouvons pas rester indifférents. Il est urgent d’arrêter l’escalade d’agressions contre les églises et les cimetières catholiques qui progressent grâce à l’inertie complice de nos dirigeants et le silence de quasi tous nos médias. Agissons dès maintenant pour l’amour de la France.

Répondre

Image CAPTCHA
Entrez les caractères de l'image ci-dessus (lettres minuscules).